Municipales 2020 : dates et organisation des élections

Eric Duval Mediapart

Municipales 2020 : dates et organisation des élections

Prochaine échéance électorale, les élections municipales de 2020 approchent à grand pas. Des résultats obtenus lors de ce scrutin dépend le renouvellement des conseils municipaux et intercommunaux dans toute la France.

Eric Duval

Comment voter : dates et informations

Le premier tour des élections municipales aura lieu le 15 mars 2020 et le second tour se tiendra le 22 mars. Les bureaux de vote ouvriront à 8 h et fermeront entre 19 h et 20 h, selon les villes.

Pour pouvoir voter, vous devez être âgé d’au moins 18 ans, et avoir soit la nationalité française, soit celle d’un pays de l’Union européenne. N’oubliez pas de vous inscrire sur les listes électorales avant le 7 février 2020.

Conformément à la mesure adoptée en février 2014, les votes blancs sont comptabilisés séparément des votes nuls, mais ils ne sont pas comptabilisés dans les suffrages exprimés.

Pour quoi vote-t-on exactement ?

Les élections municipales permettent de voter pour une liste de conseillers municipaux. Ce sont ces derniers qui éliront le maire de la ville concernée. Durant son mandat de six ans, le maire sera entouré de ses conseillers, ainsi que d’adjoints.

Les rôles du maire sont multiples. Avec l’accord du conseil municipal, il exerce ses pouvoirs sur l’ensemble des facettes de la ville. Présent et futur de l’urbanisme, de la culture, de la sécurité, des finances… sont entre ses mains. En tant que représentant de l’État, il est également officier de police judiciaire, officier d’état civil, et se doit d’organiser les diverses élections se tenant durant son mandat.

Si sa ville fait partie d’une intercommunalité (une métropole, une agglomération…), le maire travaille en étroite collaboration avec ses confrères. En France, la plupart des projets importants, ou impliquant plusieurs communes, par exemple, la construction de lignes de tramway, sont gérés par ces ensembles de maires.

Qui siège au conseil municipal ?

Le maire d’une ville dépend au quotidien de son conseil municipal, à son élection comme durant son mandat. La constitution du conseil municipal est donc au cœur du système électoral.

eric media partisant

Dans les villes de plus de 1 000 habitants

Au premier tour, la liste de candidats obtenant la majorité absolue (c’est-à-dire plus de la moitié des suffrages exprimés) se voit attribuer la moitié des sièges du conseil municipal.

Les sièges restants sont partagés entre les autres listes, proportionnellement à leurs résultats. Pour être représentées au conseil, celles-ci doivent cependant avoir obtenu au minimum 5 % des voix.

Si la majorité absolue n’est pas atteinte, un second tour est organisé. Les listes aux résultats minoritaires peuvent alors fusionner avec d’autres, afin de toucher un plus large panel d’électeurs.

Dans les villes de moins de 1 000 habitants

Les candidats se présentent sur des listes, mais les électeurs ne sont pas obligés de voter en fonction de celles-ci. Ils peuvent rayer ou ajouter des noms à chaque liste.

Lors du premier tour sont élus les candidats ayant obtenu la majorité absolue. Lors du second tour, les candidats se partagent les sièges restants en fonction du nombre de voix obtenues.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *