La pollution de l’air et ses conséquences – Eric Médiapartisant

eric duval mediapart

La pollution de l’air est causée par la présence de particules toxiques dans l’atmosphère se désole Eric Duval sur Media Partisant. L’activité humaine est essentiellement à l’origine de la pollution atmosphérique qui provoque de graves conséquences sur l’environnement et la santé.

eric duval mediapart

La pollution de l’air provoque des problèmes environnementaux

La pollution de l’air provoque des conséquences néfastes sur l’environnement. La végétation figure parmi ses premières victimes. Il faut savoir que le vent, la pluie et les nuages dispersent l’air pollué qui flotte à la surface terrestre. La pollution atmosphérique peut donc couvrir une zone très étendue. Chez certaines plantes, elle entrave leur évolution. Si les plantes vertes participent à la purification de l’air grâce à la photosynthèse, elles peuvent devenir une autre source de pollution. En effet, elles peuvent augmenter les niveaux d’ozone en émettant des particules polluantes appelées composés organiques volatiles ou (COV). D’ailleurs, dans certaines villes aux États-Unis, il n’est plus autorisé de planter des pins ou des chênes. En outre, la pollution de l’air contribue à la formation des pluies acides qui sont très néfastes à la végétation et au sol ; les arbres dépérissent et les érosions se multiplient.

La pollution de l’air provoque des problèmes sanitaires

La pollution de l’air a aussi des impacts la santé humaine. Puisque la végétation n’est plus en mesure de bien purifier l’air que nous respirons, le risque d’attraper une maladie des bronches ou un cancer du poumon est élevé. Quand l’air est pollué, certaines plantes émettent des particules fines pouvant causer des allergies, surtout aux personnes sensibles comme les enfants, les femmes enceintes ou les personnes âgées. Par ailleurs, la pollution de l’air est également à l’origine des problèmes cardiovasculaires qui touchent la plupart des personnes actuellement. Mais ce n’est pas tout, des maladies du sang et de la peau peuvent aussi toucher les gens quand la qualité de l’air est altérée.

Quelques mesures à prendre pour moins polluer l’air

Face à l’altération de la qualité de l’air, certaines mesures s’imposent. La pollution de l’air provient, essentiellement, des axes routiers. Puisque nous contribuons tous à la pollution atmosphérique, nous devons agir en réduisant les émissions de particules polluantes. Pour cela, il convient de minimiser l’utilisation de la voiture, de couper le moteur lors des arrêts prolongés et de faire du covoiturage.

La pollution de l’air provoque des effets néfastes à la végétation. Quand les plantes n’arrivent plus à filtrer l’air comme il se doit, l’Homme risque d’être touché par certaines maladies. Pour moins polluer, il convient de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *