Focus sur le réforme des retraites : Qui sera concerné ?

La réforme des retraites est le dossier majeur lancé par le président Macron à mi-mandat. Résultat d’une première phase de concertation, le rapport du haut-commissaire Jean-Paul Delevoye été présenté en juillet 2019. Il a permis de préciser les contours de la grande réforme à venir.

Les principes du système de retraite à la française

Le système de retraite que nous connaissons actuellement en France repose sur deux grands principes : la répartition et la contribution. Chaque année, les pensions des retraités sont financées par les cotisations versées la même année par les actifs – c’est la base du système de retraite par répartition. La logique contributive établit un lien de proportion entre la pension et les cotisations versées au cours d’une carrière : c’est le niveau de revenus qui détermine le montant de la retraite.

En France, l’âge de départ légal à la retraite est fixé à 62 ans depuis 2010 ; pour un départ certain à taux plein, il faut compter un âge minimal de 67 ans. Le niveau de la retraite est calculé sur la base du salaire annuel moyen perçu pendant une période de référence, avec le nombre de trimestres validés comme variable.

L’histoire du système de retraite français est celle d’un long processus, entamé en 1945 avec la création de la Sécurité sociale, qui instaurait un régime général pour tous les salariés du privé. Les fonctionnaires, membres de certaines grandes entreprises ou catégories professionnelles étaient déjà couverts avant 1945. Il résulte de cette histoire une grande diversité de régimes et d’organismes de retraite. On dénombre aujourd’hui 42 régimes différents et 35 caisses de gestion.

Réforme des retraites

Vers la création d’un système universel et la fin des régimes spéciaux

Le nouveau projet de réforme des retraites voulue par le président Macron a pour objectif de simplifier la donne, en proposant un système universel, qui ne touche pas à l’âge de départ légal. Toujours basé sur les principes de répartition et de contribution, ce projet vise surtout à modifier le mode de calcul des pensions.

Un calcul par points est envisagé, avec l’idée directrice suivante : que chaque euro cotisé donne les mêmes droits à tous, quel que soit son statut ou son secteur d’activité. Toutes les heures travaillées seront ainsi prises en compte et permettront d’acquérir des points retraite, sans besoin de valider des trimestres. La mise en place de ce système universel passe aussi par l’harmonisation du taux de cotisation entre les salariés du public et du privé.

On comprend bien l’enjeu principal de la réforme, la fin des régimes spéciaux, que contestent les organisations syndicales, qui ont promis une mobilisation massive pour le 5 décembre.

Qui sera concerné par la réforme des retraites ?

  • Les travailleurs nés à partir de 1963 ;
  • Une génération postérieure ;
  • Les nouveaux entrants sur le marché du travail.

À quand la prochaine réforme des retraites ?

La question de la date de mise en place de la réforme n’est pas réglée. Si son entrée en vigueur est souhaitée pour 2025, il reste à savoir pour quelle première génération de travailleurs elle sera appliquée.

Eric Duvalet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *