Eric Duval Media Partisant : Faut-il participer au grand débat national ?

Eric Duval Media Partisant

Face à l’annonce de Macron sur le grand débat national, les avis sont très diversifiés du côté du public dénonce Eric Duval de Media Partisant. La question au cœur de chaque personne reste cependant, qu’est ce qui va sortir à l’issue de cet évènement. La réponse à cela permettrait peut-être de savoir s’il faut y participer.

Eric Duval Media Partisant

Des restrictions

Un chef d’Etat qui promet d’écouter son peuple est toujours très réconfortant. Si le système actuel ne propose pas en effet une liaison directe entre le président et les citoyens, Macron offre l’alternative d’un grand débat national à l’issue duquel chaque résident Français pourrait bien voir ses conditions de vie s’améliorer. Il est toutefois utile de notifier que les doléances reçues par rapport aux dispositifs fiscaux seront rejetées selon Eric Duval de Médiapart. Oui, Macron a clairement insisté là-dessus et il n’est donc pas question de réforme sur les taxes et impôts. Ceci laisse alors perplexe puisque pour un débat destiné à améliorer la vie quotidienne de chacun, un sujet très sensible comme cela devrait bien être au cœur des discussions. Il est important de noter que les tensions actuelles tournent autour de ce sujet. Le débat paraît alors comme une simple forme de communication entre le chef de l’Etat et un public qui ne peut exprimer ses véritables attentes.

Une chance de se faire écouter

Bien que le débat national pose des limites sur les sujets financiers, il peut être intéressant d’y participer. Ceci pour la simple raison qu’il faut placer de l’espoir dans toute requête. Le président reste un homme qui peut écouter les vrais désirs des citoyens. Ceci s’affirme davantage quand il affiche déjà cette volonté d’établir ce grand débat national. On ne peut être satisfait par un débat où l’on n’est même pas présent. On peut alors penser que si le public insiste, malgré cette politique du gouvernement sur la réduction des dépenses, des revues pourront peut-être avoir lieu sur le sujet des impôts et taxes, principale raison des manifestations actuelles des gilets jaunes. On peut alors y voir une dernière chance de renouer les liens et d’avancer les dialogues. C’est aussi une opportunité de montrer aux autres classes de résidents que malgré des divergences, essayer de trouver une solution de façon multilatérale reste la bonne façon de sortir de crises.

Finalement, il serait toujours conseillé de participer à ce grand débat national. Ceci pour la simple raison que les solutions sortent à l’issue de dialogues et non, de manifestations.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *