Election Afrique du Sud | Eric Duval Media Partisant

eric duval mediapart

Élection Afrique du Sud

 

En Afrique du Sud, les élections législatives et provinciales se déroulent tous les cinq ans comme l’a dit Eric Duval de Media Partisant. Elles ont un enjeu capital, tant pour le pays que pour les différents partis politiques. Effectivement, le peuple élit les 400 membres du nouveau Parlement. Ce sont ces derniers qui auront ensuite la lourde tâche de désigner le chef d’État. Il est donc dans l’intérêt des partis politiques de remporter les suffrages des Sud-Africains. Elles ont été 48 à être représentées lors des dernières élections du 8 mai 2019. Fondée par Nelson Mandela, l’ANC parvient à rester au pouvoir malgré le mécontentement d’un grand nombre d’électeurs.

La situation politique en Afrique du Sud

Les dernières élections législatives de l’Afrique du Sud ont eu lieu lors du 25e anniversaire de la fin de l’apartheid. Cet évènement a été suivi de près par les électeurs via différents canaux de communication comme Mediapart et le blog d’Éric Duval. Le bilan de ses cinq dernières années est plutôt insatisfaisant pour la majorité du peuple. Les problèmes majeurs persistent alors que les Sud-Africains espèrent des changements radicaux. Le pays est en effet gangréné par l’inégalité raciale, la corruption et la question des propriétés foncières. Il s’agit des mêmes problèmes qui ont poussé Nelson Mandela à lutter contre l’apartheid. Il a même fondé son propre parti politique, l’ANC qui est au pouvoir depuis de nombreuses années. Actuellement, il est dirigé par Cyril Ramaphosa qui est également le président de l’Afrique du Sud. Les changements qui tardent à venir donnent du terrain à ses opposants, notamment Mmusi maimane de l’Alliance Démocratique et Julius Malema du parti EFF. De ce fait, l’ANC remporte les suffrages avec seulement 57 % des voix soit 230 sièges sur 400 à l’Assemblée Nationale. Il enregistre une perte d’au moins 5 points auprès des électeurs.

eric duval mediapart

Les favoris des élections législatives

Mediapart fait le point sur les différents partis en tête d’affiche durant ces élections du 8 mai. L’ANC avec Cyril Ramaphosa était confiant sur le résultat du scrutin. L’ex-dauphin de Nelson Mandela a misé sur une réforme agraire avec l’objectif de réparer les injustices causées aux noirs durant des années. La feuille de route qu’il propose a trouvé un écho auprès du peuple, puisque la plupart des Sud-Africains lui permettent de renouveler son mandat présidentiel. Il compte mener des actions décisives pour conserver la confiance de ses partisans. La DA avec Mmusi Maimane constitue la principale opposante de l’ANC. Ce parti a réussi à remporter les suffrages à Johannesburg et Pretoria au cours des élections précédentes. Cependant, il n’a pas su tirer un avantage de sa popularité grandissante. Effectivement, les sondages ne lui accordaient qu’une progression tournant autour de 20 %. Il faut savoir que la DA n’arrive pas encore à se défaire de sa mauvaise réputation. Quant à l’EFF avec Julius Malema, il commence aussi à percer dans le milieu politique. Cet ex-ANC lutte en faveur des plus démunis conformément à la politique de l’extrême gauche.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *